lundi 11 juillet 2011

Agité du bocal

cliquer pour lire

Belle prise ce matin sur le site de l'Assemblée Nationale : il ne s'agit pas en l'occurrence d'un pastiche sublime, version poisson rouge, du fameux opuscule de Clément Rosset Lettre sur les chimpanzés, mais d'une des plus sérieuses missions d'élu du peuple d'un député UMP.
Cet agité du bocal méritait d'être tiré de l'anonymat.
Le canard Marianne nous en dit plus sur ce citoyen exemplaire, qui a par ailleurs déclaré sans rire son souci du genre humain, crédo du sacerdoce de son engagement politique : «S'occuper d'êtres humains c'est la plus belle vision qu'on puisse avoir ». Son amour du genre humain s'avère toutefois plus riquiqui que son amour du Carassius auratus : obsédé par le tri sélectif de la population, il rêve d'un pays aussi fermé que le bocal dont l'usage l'indigne dans le cas des poissons de compagnie. 
L. W.-O.






Rappel : "Poisson la parole !" dit un proverbe maya.

2 commentaires:

Monsieuye Am Lepiq a dit…

Acceptez-vous l'empr(u/ei)nt(e) ?

C'est quasi un bon signe...

Anonyme a dit…

c'est horrible!!!! le pauvre poissons