mercredi 26 février 2020

"Pour cesser enfin de déconner infini…"


"Ce n'est pas de grippe asiatique dont les Français ont tel besoin, mais d'un formidable pied au cul, asiatique, pour cesser enfin de déconner infini... Cela leur est dû ! Il parcourt déjà le ciel !"

Louis-Ferdinand Céline,
7 octobre 1957

2 commentaires:

luc antoine marsily a dit…

D’abord les municipales, mon cher Louis ! Pour le coup de pied au cul, faudra attendre encore un peu... Viendra pas d’Asie sans doute...

Anonyme a dit…

Ah bien, vous revoilà ! Cela faisait une paye.
Heureux de vous retrouver en ces lieux numériques.
Antoine