mercredi 23 décembre 2015

"Je suis Thomas Bernhard !" (Et mon cul, c'est du poulet ?)






Cliquer sur les images pour lire

Sinistres et grotesques pédagogues, sinistres et grotesques gens de théâtre, sinistres et grotesques agents moraux, sinistres et grotesques communicants festifs, sinistre et grotesque public…
Alors que je relis L'Enfant et L'Origine pour la énième fois, je tombe par hasard en ligne sur cet effarant et éloquent "Dossier pédagogique" consacré à Thomas Bernhard. 

Malgré la concurrence des myriatonnes de conneries écrites à propos de Thomas Bernhard, ces crétins battent ici un record qui mérite distinction. Voici venue l'époque du "Je suis Thomas Bernhard".

"Guillaume Gallienne, c'est Thomas Bernhard !" ?????
Et mon cul, c'est du poulet ?


"Comme Thomas Bernhard a grandit (sic !!!!!!) à travers le souhait de son grand-père de faire de lui un artiste accompli, Guillaume Gallienne s’est construit selon le désir profond de sa mère d’avoir une fille. Tous deux ont en fait vécu leur jeunesse par procuration avec un proche et l’on (re-sic !!!!) exprimé dans une de leur création artistique (re-re-sic !!!!)."


Ci-dessus, des "captures" des passages les plus aberrants. 

Du fond du ciel où il est effectivement devenu l'ange qu'il était sûr de devenir, retentissent le fou rire et les applaudissements de Thomas Bernhard. 
L. W.-O.


On pourrait s'amuser à poursuivre la série :

"Karim Benzema, c'est Thomas Bernhard !"
"Claire Chazal, c'est Thomas Bernhard !"
"Les Guignols, c'est Thomas Bernhard !"
"Les Enfoirés, c'est Thomas Bernhard !"
"Johnny, c'est Thomas Bernhard !"
"Christian Estrosi, c'est Thomas Bernhard !"
"Les Ch'tis, c'est Thomas Bernhard !"
"Michel Onfray, c'est Thomas Bernhard !"
"Robert Ménard, c'est Thomas Bernhard !"
"Laurent Ruquier, c'est Thomas Bernhard !"
"Joséphine ange gardien, c'est Thomas Bernhard !"
"Charlie, c'est Thomas Bernhard !"
"Le Bataclan, c'est Thomas Bernhard !"
"Dodo la Saumure, c'est Thomas Bernhard !"
"Téléphone, c'est Thomas Bernhard !"
"Le Paquet neutre, c'est Thomas Bernhard !"
"Les Toilettes sèches, c'est Thomas Bernhard !"
"L'Uberisation, c'est Thomas Bernhard !"
"Boris Cyrulnik, c'est Thomas Bernhard !"
"Bernard Tapie, c'est Thomas Bernhard !"
"Vivement dimanche, c'est Thomas Bernhard !"
"Norauto, c'est Thomas Bernhard !"
"Nabila, c'est Thomas Bernhard !""
"Le Sextoy, c'est Thomas Bernhard !"
"L'État d'urgence, c'est Thomas Bernhard !"
"Das Auto, c'est Thomas Bernhard !"
"Le Vivre-Ensemble, c'est Thomas Bernhard !"
"Les Français, c'est Thomas Bernhard !"
"Les Voisins Vigilants, c'est Thomas Bernhard !"

und so weiter…



8 commentaires:

Frédéric Schiffter a dit…

Le goudron et les plumes pour ces coyotes!, ces foies jaunes!, comme on dit dans Lucky Luke.

nos consolations a dit…

Cher LWO, je n'ai lu que le premier texte - qui plus est rempli de fautes d'ortographe - et j'ai vomi. Arrêtez de nous faire du mal, par pitié !

Luc-Antoine MARSILY a dit…

Ami, je suis époustouflé de voir que la nouvelle de la présence de Nabila ou de Christian Estrosi sur cette planète soit parvenue jusqu'à vous !

Louis Watt-Owen a dit…

Cher LAM,
J'en sais plus sur Nabila et ses nichons, comme sur Estrosi le Kennedy-Brice-de-Nice, que sur le "moi-même", aussi improbable qu'un extra-terrestre.
Je vous avoue également être un fan de la troublante et toujours gaie Mlle Cerise des publicités Groupama.
(Schopenhauer himself s'en serait entiché.)
Quant à Norauto, j'y mène chaque année ma chaise et mon canapé pour vidange, révision et contrôle technique.
Ça vous la coupe n'est-ce pas !
Il n'y a plus informé du monde que les Yetis et les ermites dans mon genre.
C'est bien pourquoi on se tient à l'écart de tout et de tous : on en sait trop pour se risquer dehors ou en société.

En bonus spécial Corse pour vous :
"JEAN-GUY TALAMONI, C'EST THOMAS BERNHARD !"
"CHRISTIAN CLAVIER, C'EST THOMAS BERNHARD !",
"GUY BEDOS, C'EST THOMAS BERNHARD !"
"TINO ROSSI ET PETIT PAPA NOEL, C'EST THOMAS BERNHARD !"
"I MUVRINI, C'EST THOMAS BERNHARD !"
"NAPOLÉON, C'EST THOMAS BERNHARD !"

etc… etc… etc…
L. W.-O.

Anonyme a dit…

Gallienne and Co : des arbres à abattre.

Dominique Hassselmann a dit…

Marine Le Pen, c'est Thomas Saint-Bernhard !

Le Promeneur a dit…

Que Galienne, bon lecteur à haute voix, se cantonne aux caleçonnades du XVIIIe ! Ses accents de petits marquis conviennent parfaitement à cela, pour le reste...
C'est vrai que c'est usant ces identifications à tout va dans la plus pure stratégie du coucou. (Et là est leur méthode d'ailleurs : user l'honnête âme à force de déclarations qui nous feraient mourir de honte).
Comme disaient les surréalistes : Hands off Bernhard ! in ze original version.

Bon courage à tous

Louis Watt-Owen a dit…

Plusieurs commentaires reçus cette nuit ont été perdus par le rédacteur à la suite d'une malheureuse gaffe de manipulation. On peut bien-sûr me les renvoyer. Désolé pour les victimes de ma maladresse.
L. W.-O.