dimanche 1 janvier 2012

"Soyez heureux ! Tout va mal !"

Le pépé Charles, document  © L. Watt-Owen / Click to enlarge


Après n'avoir rien voulu  tuer pendant toute la Guerre, le pépé Charles abattit en 1947 47 lièvres (la légende dit d'un seul coup : mais il faut je crois un peu relativiser, avec le pépé). 
Après n'avoir rien voulu publier pendant toutes ces dix dernières années que j'appelle ma Guerre, dois-je me souhaiter de publier 12 livres en 2012 ? (D'un seul coup, ce serait chouette ! Mais je crois qu'avec moi comme avec le pépé, il faut un peu relativiser : on se contenterait déjà d'un par mois.)

Quant aux lecteurs de ce blog, je leur souhaite la même chose que l'an dernier :

"Soyez heureux, tout va mal !"
photo par Louis Watt-Owen  
© août 2009 
click to enlarge

À ceux qui voient ce que je veux dire, je souhaite ce que je me souhaite : "être heureux malgré tout" comme dit l'autre.

À ceux qui ne voient pas ce que je veux dire, je souhaite de devenir aussi virils que Michel Onfray… 


…ou aussi baisantes que Virginie Despentes.




3 commentaires:

Le Marquis de l'Orée a dit…

Un fameux macrobiote, votre pépé. On a beau dire, la férocité doit tout de même s'exprimer quelque part.
Vive la mort de l'an, Louis !

Dominique Hasselmann a dit…

Bijoux peut-être indiscrets mais fort jolis. Les photos moins.

Meilleurs voeux !

JMT a dit…

Croyez en mes voeux cordiaux d'heureuse nouvelle année !
Bien amicalement.